citations et pancartes tatouage france
Je participe! Proposez vos réalisations. En savoir +

Tatouage copié – Signification ratée ?

tattoo-copie

De plus en plus de français osent franchir le cap du tatouage.

En 2010, nous étions plus de 10% à posséder un tatouage, aujourd’hui, ce chiffre devrait atteindre les 15% !

Dans la plupart des cas, derrière un tatouage se cache une signification forte, une aventure, une vie…
Dans quelques cas, le tatouage est uniquement esthétique. Parfois pour cacher un cicatrice, une maladie, ou tout simplement pour s’embellir.

Grâce aux réseaux sociaux, les tatoués diffusent de plus en plus facilement leur tatouage aux yeux de la planète entière.

Quoi qu’il en soit, le cursus est toujours le même (dans ces grandes lignes) :

– le besoin se crée
– la recherche de motif commence (via des objets, des idées ou quand le talent du dessinateur est présent, faire son propre dessin, ou encore  trouver son inspiration sur  internet, dans les journaux… )
– la recherche du tatoueur commence
– la discussion débute avec celui-ci
– le croquis est proposé par le tatoueur
– la séance commence

Mais au vu du nombre croissant de personnes tatouées, et du fait que ces dernières diffusent de plus en plus facilement la réalisation de leur tatouage sur les réseaux sociaux, un problème se crée alors :

ON A COPIÉ MON TATOUAGE, QUE FAIRE, QUE DIRE? 

// Votre tatouage est un “flash”, il s’agit là d’un motif fait exprès pour être recopié tel quel, ou encore une copie d’une sculpture, d’un logo, d’un petit motif du type plume, croix, étoile etc… il est ainsi fréquent de retrouver le même motif sur beaucoup de personnes, difficile de se retourner contre la personne.

// Dans le reste des cas et dans sa majorité, il s’agit d’un tatouage longuement réfléchi, une réalisation unique de votre part et de la part de votre tatoueur. Très souvent, c’est une composition originale mixant plusieurs éléments chères à vous. C’est quelque chose d’intime, de personnel, sur lequel nous avons réfléchi et passé du temps.
Du côté du tatoueur, c’est plusieurs heures passées sur votre croquis, un temps de réflexion sur l’agencement de ce dernier, et plusieurs heures, voir jours de travail avant d’arriver au résultat final.  Le tatoueur est l’artiste, le seigneur,  libre à lui de l’ajuster à sa guise. Il y met son cœur, son temps pour que vous ressortiez avec une pièce UNIQUE.

Durant la séance, vous pourrez peut-être échanger avec votre tatoueur, vous confier.

C’est pourquoi, il est très fortement déconseillé de recopier le tatouage d’une autre personne, trouvé sur Google image ou sur une page Facebook. Il suffirait pourtant de demander à votre tatoueur de réaliser un motif dans le même esprit, réorganisé autrement, avec sa touche personnelle et qui vous ressemble. QUESTION DE BON SENS.

Sans réflexion préalable,  nous pouvons comprendre l’envie d’avoir une pièce trouvée sur le web. Mais  posez-vous les bonnes questions AVANT de passer à l’acte. Ouvrez votre esprit, quand aux tatoueurs, ils sauront vous orienter correctement vers quelque chose de plus personnel, avec leur touche artistique.

Et la loi dans tout ca ? 

Tatouage copié, actuellement, aucune loi spécifique aux tatouages n’existe.

Seul, le Code de la Propriété Intellectuelle, explique :

Les dispositions du présent code protègent les droits des auteurs sur toutes les œuvres de l’esprit, quels qu’en soient le genre, la forme d’expression, le mérite ou la destination. (article L112-1)

L’auteur d’une œuvre de l’esprit jouit sur cette œuvre, du seul fait de sa création, d’un droit de propriété intellectuelle exclusif et opposable à tous. Ce droit comporte des attributs d’ordre intellectuel et moral ainsi que des attributs d’ordre patrimonial […] (article L111-1)

Ainsi le tatouage bénéficierait du droit d’auteur, sous condition que le dessin de base soit réalisé entièrement par le tatoueur, qui détiendrait alors le monopole d’exploitation sur son œuvre. Alors, toute personne voulant copier  le tatouage s’expose à des sanctions juridiques. Plusieurs tatoueurs ont déposé leur dessin à l’INPI (L’Institut National de la Propriété Industrielle) pour éviter ainsi toute commercialisation /reproduction du tatouage.

Pour finir, si vous voulez éviter les problèmes, vous pouvez toujours vous rabattre vers un tatouage temporaire dans la boutique de Mon Petit Tatouage : http://www.mon-petit-tatouage.fr/

4+

Laisser un commentaire